L’interdit du « Meurtre Virtuel » dans le Talmud

Talmud Babylonien AraHin 15b – « Une atteinte aussi puissante que le meurtre lui-même  »

Le tabou du meurtre est bien ancré dans nos sociétés, alors que le langage de dénigrement fleurit partout. Les « assassinats abstraits » que représente la médisance n’est pourtant pas moins grave selon les sages du Talmud. On a en tête les suicides d’acteurs du monde politique ou économique, de victimes de harcèlement moral au travail, ou de jeunes après des campagnes de dénigrement à l’école ou sur les réseaux sociaux.

Déjà à l’époque du Talmud, nos sages se battaient pour nous faire comprendre l’extrême gravité des « assassinats virtuels » que représente la dégradation d’une réputation.

(Attention, le texte suivant est traduit à dessein d’une façon proche du texte, pour inviter à participer à l’étude juive dans le respect de sa nature : en face à face, en Hévrouta, avec la compagnie d’un maître. Vous pouvez préparer le texte à l’avance, mais ne restez pas dans cette étape solitaire source de mécompréhension. Merci.)

 Pour étudier avec nous au café des Psaumes ce mercredi de 12h30 (accueil à 12h) à 14h, contactez Paule sur facebook ou répondez à cet article en commentaire.

 

On a enseigné de la maison de Rabbi Ichmaël tout raconteur de lachon hara agrandit les fautes au niveau des trois transgression le service des étoiles et la révélation des impudeurs et répandre les sangs il est écrit ici les lèvres qui parlent des grandes choses[1] et il est écrit à propos du service des étoiles Hélas! Ce peuple est coupable d’un grand péché[2] pour la révélation des impudeurs il est écrit et comment ferais-je ce grand mal et pour répandre les sangs il est écrit ma faute est trop grande pour que je la porte je pourrais dire deux laquelle d’entre-elles tu exclus à l’ouest on dit la langue triplée détruit trois elle assassine celui qui raconte et celui qui reçois et celui de qui on parle. Rabi Hama a dit au nom de Rabbi Hanina que signifie qu’il est écrit la mort et la vie sont dans la main de la langue et est-ce que la langue a une main c’est pour te dire que de même que la main fait mourir la langue également fait mourir si comme la main ne tue qu’à proximité la langue ne tue qu’à proximité c’est pour cela qu’on dit leur langue est une flèche aiguisée si comme la flèche jusqu’à 45 ama de même la langue jusqu’à 45 ama c’est pour cela qu’on enseigne Leur bouche s’attaque au ciel, leur langue promène ses ravages sur la terre et si du fait qu’est écrit leur bouche s’attaque au ciel une flèche aiguisée est leur langue à quoi sert-il pour te faire entendre qu’il détruit comme une flèche et du fait qu’il est écrit leur langue est une flèche aiguisée la mort et la vie sont dans les mains de la langue à quoi sert-il pour ceux qui sont comme Rabba car Rabba a dit celui qui veut vivre, c’est par la langue, celui qui veut mourir c’est par la langue à quoi ressemble la langue mauvaise comme celui qui dit il y a un feu dans la maison d’untel Abbayé lui a dit qu’a-t-il fait il a révélé une chose générale mais c’est qu’il la dit dans un mauvais langage car il a dit comment y aurait-il un feu si ce n’est dans la maison d’un tel où il y a toujours de la viande et du poisson…

תנא דבי רבי ישמעאל כל המספר לשון הרע מגדיל עונות כנגד שלש עבירות עבודת כוכבים וגילוי עריות ושפיכות דמים כתיב הכא לשון מדברת גדולות וכתיב בעבודת כוכבים (שמות לב, לא) אנא חטא העם הזה חטאה גדולה בגילוי עריות כתיב (בראשית לט, ט) ואיך אעשה הרעה הגדולה הזאת בשפיכות דמים כתיב (בראשית ד, יג) גדול עוני מנשוא גדולות

אימא תרתי הי מינייהו מפקא במערבא אמרי לשון תליתאי קטיל תליתאי הורג למספרו ולמקבלו ולאומרו א »ר חמא ברבי חנינא מאי דכתיב (משלי יח, כא) מות וחיים ביד לשון וכי יש יד ללשון לומר לך מה יד ממיתה אף לשון ממיתה אי מה יד אינה ממיתה אלא בסמוך לה אף לשון אינה ממיתה אלא בסמוך לה ת »ל חץ שחוט לשונם אי מה חץ עד ארבעים וחמשים אמה אף לשון עד ארבעים וחמשים אמה תלמוד לומר שתו בשמים פיהם ולשונם תהלך בארץ וכי מאחר דכתיב שתו בשמים פיהם חץ שחוט לשונם למה לי הא קמשמע לן דקטיל כחץ וכי מאחר דכתיב חץ שחוט לשונם מות וחיים ביד לשון למה לי לכדרבא דאמר רבא דבעי חיים בלישניה דבעי מיתה בלישניה היכי דמי לישנא בישא (רבא אמר) כגון דאמר איכא נורא בי פלניא אמר ליה אביי מאי קא עביד גלויי מילתא בעלמא הוא אלא דמפיק בלישנא בישא דאמר היכא משתכח נורא אלא בי פלניא [דאיכא בשרא וכוורי]

Texte à télécharger en cliquant sur le lien suivant: talmud 5777 -6 AraHin 15b – Ichmaël Rabba Abbayé

[1] les lèvres qui s’expriment avec arrogance

[2] Moïse retourna vers le Seigneur et dit: « Hélas! Ce peuple est coupable d’un grand péché, ils se sont fait un dieu d’or; 32 et pourtant, si tu voulais pardonner à leur faute!… Sinon efface-moi du livre que tu as écrit.

Publicités