Histoires de mélanges culturels pour nos enfants

Moïse est le plus grand des prophètes d’Israël. Il est en contact étroit avec le divin. Pourtant, Moïse est élevé par une Egyptienne et marié à une Midianite. Son beau-père, Jéthro, joue un rôle central dans l’organisation du peuple. Son frère, Aaron, lui sert de traducteur culturel. Myriam est la médiatrice qui permet à ses parents de le mettre au monde, à la fille de Pharaon de l’adopter, à sa mère naturelle de la nourrir, et qui fait également le lien avec son épouse lorsqu’interviennent des complications.

L’histoire de Moïse est riche d’enseignements concernant les mélanges culturels, et nous donne l’occasion de travailler ensemble sur la question de la diversité culturelle et de sa mise en œuvre.

Exode 2

1 Or, il y avait un homme de la famille de Lévi, qui avait épousé une fille de Lévi. 2 Cette femme conçut et enfanta un fils. Elle considéra qu’il était beau et le tint caché pendant trois mois. 3 Ne pouvant le cacher plus longtemps, elle lui prépara un berceau de jonc qu’elle enduisit de bitume et de poix, elle y plaça l’enfant et le déposa dans les roseaux sur la rive du fleuve. 4 Sa sœur se tint à distance pour observer ce qui lui arriverait. 5 Or, la fille de Pharaon descendit, pour se baigner, vers le fleuve, ses compagnes la suivant sur la rive. Elle aperçut le berceau parmi les roseaux et envoya sa servante qui alla le prendre. 6 Elle l’ouvrit, elle y vit l’enfant: c’était un garçon vagissant. Elle eut pitié de lui et dit: « C’est quelque enfant des Hébreux. » 7 Sa soeur dit à la fille de Pharaon: « Faut-il t’aller quérir une nourrice parmi les femmes hébreues, qui t’allaitera cet enfant? » 8 La fille de Pharaon lui répondit: « Va. » Et la jeune fille alla quérir la mère de l’enfant. 9 La fille de Pharaon dit à celle-ci: « Emporte cet enfant et allaite-le moi, je t’en donnerai le salaire. » Cette femme prit l’enfant et l’allaita. 10 L’enfant devenu grand, elle le remit à la fille de Pharaon et il devint son fils; elle lui donna le nom de Moïse, disant: « Parce que je l’ai retiré des eaux. »

18 Elles retournèrent chez Réouël leur père, qui leur dit : « Pourquoi rentrez-vous sitôt aujourd’hui ? » 19 Elles répondirent : « Un certain Égyptien nous a défendues contre les pâtres ; bien plus, il a même puisé pour nous et a fait boire le bétail. » 20 Il dit à ses filles : « Et où est-il ? Pourquoi avez-vous laissé là cet homme ? Appelez-le, qu’il vienne manger. » 21 Moïse consentit à demeurer avec cet homme, qui lui donna en mariage Séphora, sa fille. 22 Elle enfanta un fils, qu’il nomma Gersom, en disant : « Je suis un émigré sur une terre étrangère. »

Exode 4

24 Pendant ce voyage, il s’arrêta dans une hôtellerie; le Seigneur l’aborda et voulut le faire mourir. 25 Séphora saisit un caillou, retrancha l’excroissance de son fils et la jeta à ses pieds en disant: « Est-ce donc par le sang que tu es uni à moi? » 26 Le Seigneur le laissa en repos. Elle dit alors: « Oui, tu m’es uni par le sang, grâce à la circoncision! » 27 L’Éternel dit à Aaron: « Va au-devant de Moïse, dans le désert. » Il y alla; il le rencontra sur la montagne et l’embrassa. 28 Moïse fit part à Aaron de toutes les paroles dont l’Éternel l’avait chargé et de tous les prodiges qu’il lui avait donné mission d’accomplir. 29 Alors Moïse et Aaron partirent et assemblèrent tous les anciens des enfants d’Israël. 30 Et Aaron dit toutes les paroles que l’Éternel avait adressées à Moïse et il opéra les prodiges à la vue du peuple.

Exode 18

1 Jéthro, prêtre de Madian, beau père de Moïse, apprit tout ce que Dieu avait fait pour Moïse et pour Israël son peuple, lorsque l’Éternel avait fait sortir Israël de l’Égypte. 2 Alors Jéthro, beau-père de Moïse, emmena Séphora, épouse de Moïse, qui la lui avait renvoyée. 3 Il emmena aussi ses deux fils, l’un nommé Gersom, « car, avait-il dit, je suis un émigré sur une terre étrangère »; 4 l’autre nommé Eliézer, « parce que le Dieu de mon père m’est venu en aide et m’a sauvé du glaive de Pharaon. » 5 Jéthro, beau-père de Moïse, vint, avec les fils et la femme de celui-ci, trouver Moïse au désert où il campait, près de la montagne du Seigneur. 6 Il fit dire à Moïse: « Moi ton beau-père, Jéthro, je viens à toi avec ta femme accompagnée de ses deux fils. » 7 Moïse alla au-devant de son beau-père; il se prosterna, il l’embrassa et ils s’informèrent mutuellement de leur bien-être puis ils entrèrent dans la tente. 8 Moïse conta à son beau père tout ce que l’Éternel avait fait à Pharaon et à l’Egypte à cause d’Israël; toutes les tribulations qu’ils avaient essuyées dans le voyage et comment le Seigneur les avait protégés. 9 Jéthro se réjouit de tout le bien que l’Éternel avait fait à Israël, en le sauvant de la main des Egyptiens 10 et il dit: « Loué soit l’Éternel, qui vous a sauvés de la main des Egyptiens et de celle de Pharaon, qui a soustrait ce peuple à la main des Egyptiens! 11 Je reconnais, à cette heure, que l’Éternel est plus grand que tous les dieux, puisqu’il a été dans cette circonstance où l’on avait agi tyranniquement à leur égard. » 12 Jéthro, beau-père de Moïse, offrit un holocauste et d’autres sacrifices à Dieu et Aaron et tous les anciens d’Israël vinrent partager le repas du beau-père de Moïse, en présence de Dieu 13 Le lendemain, Moïse s’assit pour rendre la justice au peuple et le peuple se tint debout autour de Moïse, du matin jusqu’au soir. 14 Le beau-père de Moïse, voyant comme il procédait à l’égard du peuple, lui dit: « Que signifie ta façon d’agir envers ce peuple? Pourquoi sièges-tu seul et tout le peuple stationne t-il autour de toi du matin au soir? » 15 Moïse répondit à son beau-père: « C’est que le peuple vient à moi pour consulter le Seigneur. 16 Lorsqu’ils ont une affaire, elle m’est soumise; alors je prononce entre les parties et je fais connaître les décrets du Seigneur et ses instructions. » 17 Le beau-père de Moïse lui répliqua: « Le procédé que tu emploies n’est pas bon. 18 Tu succomberas certainement et toi-même et ce peuple qui t’entoure; car la tâche est trop lourde pour toi, tu ne saurais l’accomplir seul. 19 Or, écoute ma voix, ce que je veux te conseiller et que Dieu te soit en aide! Représente, toi seul, le peuple vis-à-vis de Dieu, en exposant les litiges au Seigneur; 20 notifie-leur également les lois et les doctrines, instruis-les de la voie qu’ils ont à suivre et de la conduite qu’ils doivent tenir. 21 Mais, de ton côté, choisis entre tout le peuple des hommes éminents, craignant Dieu, amis de la vérité, ennemis du lucre et place-les à leur tête comme chiliarques, centurions, cinquanteniers et décurions. 22 Ils jugeront le peuple en permanence; et alors, toute affaire grave ils te la soumettront, tandis qu’ils décideront eux-mêmes les questions peu importantes. Ils te soulageront ainsi en partageant ton fardeau. 23 Si tu adoptes cette conduite, Dieu te donnera ses ordres et tu pourras suffire à l’œuvre; et de son côté, tout ce peuple se rendra tranquillement où il doit se rendre. » 24 Moïse écouta l’avis de son beau-père et effectua tout ce qu’il avait dit. 25 Il choisit des hommes de mérite entre tout Israël et les créa magistrats du peuple: chiliarques, centurions, cinquanteniers et décurions. 26 Ils jugeaient le peuple en permanence; les cas difficiles, ils les rapportaient à Moïse et les causes simples, ils les décidaient eux-mêmes. 27 Moïse reconduisit son beau-père, qui s’en retourna dans son pays.

Nombre 4

1 Miryam et Aaron médirent de Moïse, à cause de la femme éthiopienne qu’il avait épousée, car il avait épousé une Ethiopienne, 2 et ils dirent: « Est-ce que l’Éternel n’a parlé qu’à Moïse, uniquement? Ne nous a-t-il pas parlé, à nous aussi? » L’Éternel les entendit. 3 Or, cet homme, Moïse, était fort humble, plus qu’aucun homme qui fût sur la terre. 4 Soudain l’Éternel dit à Moïse, à Aaron et à Miryam: « Rendez-vous tous trois à la tente d’assignation! » Et ils s’y rendirent tous trois. 5 L’Éternel descendit dans une colonne nébuleuse, s’arrêta à l’entrée de la tente, et appela Aaron et Miryam, qui sortirent tous deux; 6 et il dit: « Ecoutez bien mes paroles. S’il n’était que votre prophète, moi, Éternel, je me manifesterais à lui par une vision, c’est en songe que je m’entretiendrais avec lui. 7 Mais non: Moïse est mon serviteur; de toute ma maison c’est le plus dévoué. 8 Je lui parle face à face, dans une claire apparition et sans énigmes; c’est l’image de Dieu même qu’il contemple. Pourquoi donc n’avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse? » 9 La colère de l’Éternel éclata ainsi contre eux, et il se retira. 10 La nuée ayant disparu de dessus la tente, Miryam se trouva couverte de lèpre, blanche comme la neige. Aaron se tourna vers Miryam, et la vit lépreuse. 11 Et Aaron dit à Moïse: « Pitié, mon Seigneur! De grâce, ne nous impute pas à péché notre démence et notre faute! 12 Oh! Qu’elle ne ressemble pas à un mort-né qui, dès sa sortie du sein de sa mère, a une partie de son corps consumée! » 13 Et Moïse implora l’Éternel en disant: « Seigneur, oh! Guéris-la, de grâce! » 14 L’Éternel répondit à Moïse: « Si son père lui eût craché au visage, n’en serait-elle pas mortifiée durant sept jours? Qu’elle soit donc séquestrée sept jours hors du camp, et ensuite elle y sera admise. » 15 Miryam fut séquestrée hors du camp pendant sept jours; et le peuple ne partit que lorsque Miryam eut été réintégrée. 16 Après cela, le peuple partit de Hacêroth, et ils campèrent dans le désert de Pharan.

Publicités