Ne révisez-pas votre Aleph-Bet !

Préambule au premier cours hébreu orienté office du samedi 11 octobre

S’il vous plait, ne révisez pas votre alphabet !
Si vous avez des notions d’hébreu, préparez-vous plutôt à laisser vos connaissances se réorganiser pour en tirer le meilleur parti.
Si vous êtes de vrais débutants, vous pouvez simplement vous rendre ouverts à découvrir un autre système de langage, vous interroger sur ce que peut-être une langue « non latine ».

En 2011, une jeune fille qui ne savait pas un mot ni une lettre d’hébreu a décidé de célébrer sa Bat Mistva l’année suivante. Faire sa bat/bar Mitsva, c’est savoir diriger de nombreuses prières en hébreu ! Pour elle, j’ai compilé ce que j’avais appris de l’étude de la lecture de l’hébreu en tant qu’enfant, quand je préparai moi-même ma bat mitsva, de l’apprentissage de la langue hébraïque en tant que jeune adulte quand j’enseignais à lire à des enfants et que je prenais des cours d’hébreu en France, puis en tant que nouvelle arrivante en Israël et ensuite en tant qu’enseignante et en tant que Rabbin. J’ai vu des générations de fidèles transpirer sur l’hébreu, et j’ai souffert avec eux tout en recherchant une façon de leur faciliter l’entrée dans le monde de cette langue merveilleuse.
Quand cette jeune fille est arrivée, tout était prêt pour la naissance de cette méthode que j’ai d’abord créée pour elle, avant de me rendre compte que mes élèves adultes l’appréciaient également. On peut penser qu’en quelques minutes, vous aurez ouvert les portes de la logique de l’hébreu, qu’en quelques heures, vous serez à l’aise pour lire et utiliser vos connaissance pour lire, comprendre et parler, et que vous saurez comment aimer cette langue et tirer le meilleur parti des cours de toute sorte que vous voudrez suivre par la suite, des offices auxquels vous assisterez ou de vos séjours en Israël. Le reste sera une question de désir et de choix de vie.

Pourquoi l’hébreu s’apprend-il si facilement ?
1 – parce que c’est une langue logique
2 – parce que trois lettres seulement définissent une racine intéressante et riche de sens
3 – parce que ce sont toujours les mêmes lettres qui s’ajoutent à la racine pour modifier son sens
4 – parce que les racines d’hébreu de la torah, d’hébreu des prières, d’hébreu moderne et d’araméen sont les mêmes et que les savoirs dans tous ces domaines se complètent et se soutiennent
5 – parce que 80% du texte des prières peut-être compris en apprenant seulement quelques dizaines de racines
6 – parce que les lettres et les mots convoient un sens humain au-delà de leur signification technique

Pour vous préparer au premier atelier, un petit exercice utile aux débutants comme aux avancés, cliquez ici.

Publicités

2 commentaires sur “Ne révisez-pas votre Aleph-Bet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s