Ce soir: accueil des petits et préparation à tou bichevat!

Ce soir nous nous retrouvons pour un office spécial « erev shel yeladim ». Préparez-vous à une ambiance joyeuse et détendue pour ce chabbat spécial.

Par ailleurs, notre table du rabbin nous préparera à la célébration de la fête de Tou bichevat. Vous pourrez prendre quelques feuilles de chant ce soir, pour vous préparer à la fête, que vous vouliez la célébrer à la maison ou que vous préfériez la célébrer avec nous, rejoignez l’événement facebook ici: Tou Bichevat synagogue surmelin

Pour réviser les chansons de base, une playlist est disponible ici: Playlist/Toubichevat connaissance d’Israël

Publicités

Résiste! Viens chanter LeHa Dodi!

Les commandements sont-ils un joug ou un contrepoids?

Que signifie « résister » aujourd’hui?

Alors que nous racontons le récit de la sortie d’Egypte, de la lutte pour la liberté, alors que nous entrons dans chabbat, le chabbat Vaéra, avec le début des douloureuses plaies qui ont précédé la libération.

Dans ce contexte, les mots de France Galle « bats-toi, signe et persiste » ont un écho particulier. Et la façon juive de résister, c’est avant tout de créer en soi un espace imprenable, une forteresse de paix, la « résidence » du chabbat, nous disons ainsi  » Tu ne seras plus humiliée, en toi se réfugierons les accablés de ton peuple ». Au même moment, Moïse enjoint Pharaon: « laisse partir mon peuple »!

Nous ferons donc une petite place à toutes ces considérations ce chabbat, avec également un petit peu de « Résiste » et de « Il jouait du piano debout », accompagnés par Gilles Hayoun.

Si vous voulez vous faire une petite idée, vous pouvez écouter ce petit enregistrement très humble, sur youtube:

télécharger LéHa dodi et Résite sur ce lien: Résiste

 

La synagogue et votre pédagogie…

En quoi la synagogue et les pratiques juives soutiennent-elles la transmission de vos valeurs à vos enfants?

Question importante s’il en est, que nous allons aborder dans quelques minutes, avec les membres de la synagogue, les parents du talmud torah, et tous ceux qui le souhaitent, à l’école Ganénou.

Voici quelques idées préalables qui ne seront que le commencement de nos réflexions!

Valeurs

  • tikoun olam,
  • aHrayout,
  • limoud,
  • ahavat hazoulat

Structuration du temps

  • Donner de la perspective au présent
  • Retour des fêtes

Socialisation, trouver un lieu où la partie juive de notre identité est « normale » :

  • Antisémitisme
  • Approche libre et contestataire
  • Lieu de respect

La synagogue

  • Moment familial / que peut-on y faire en famille ? (chanter, se dire de petites choses, s’interroger sur le texte, s’encourager à lire un texte en français ou en hébreu)
  • Utiliser la synagogue pour renforcer et colorer ce qu’on fait en famille
  • Moment intergénérationnel avec la famille
  • Moment de rencontre avec des « étrangers » (se raconter qui on aime bien parmi les gens, développer son sens de l’observation, parler de ses sentiments vis-à-vis des autres sans faire de lachon hara )
  • Moment d’étude de la responsabilité et de la contribution : se mettre en avant et prendre sa place devant tout le monde, se mettre en arrière et répondre aux bénédictions de la torah, à BaréHou et au Kadich, distribuer le pain du motsi

Playlist Youtube FLORIANE CHINSKY :

  1. invités Bar/Bat Mitsva : ledor vador, bareHou, ossé chalom, bénédictions de la torah
  2. erev shel yeladim
  3. Kesher
  4. Vidéo Hanouka etc…

Playlist Youtube MJLF :

  1. L’hébreu c’est facile – 10 vidéos pour apprendre à lire dans le sidour
  2. Sur un pied – 5mn de réflexions pour inspirer la table familiale

Pourim – réfléchir sur l’identité, sur l’affichage identitaire, sur les signes « ostentatoires » à la lumière du comportement de Mardoché, sur l’identité cachée à la lumière de ce que fait Esther, réfléchir aux différentes tactiques quand on est en difficulté.

  • Jouer à « se déguiser », mimer la colère, la méchanceté, la gentillesse, la naïveté etc… Apprendre à nommer tous ces sentiments et à les reconnaitre en soi, en tant que parents, autoriser ses enfants à les ressentir car c’est la seule façon pour eux d’apprendre à les orienter
  • Venir chanter les chansons à la synagogue
  • Lire la méguila ensemble en parallèle de la lecture synagogale…
  • Dire ensemble le plus fort possible les phrases prononcées par l’assemblée, etc…

Grandes figures d’insoumission dans la tradition juive, Culture J 2 ce soir à 20h

Notre deuxième étude sera consacrée à la mémoire de Élisabeth, et de son action d’accueil et d’avancement d’un judaïsme d’intelligence et de liberté.

Le cours sera en conséquence précédé d’un office à 19h, et d’une légère collation à 19h30.

Nous partagerons un midrach qui illustre d’une lumière insoupçonnée l’épisode de la akéda d’Isaac que nous avons étudié la dernière fois.

Nous étudierons également quelques personnalités bibliques et modernes qui illustreront la relation entre la tradition juive.

Les principaux extraits bibliques utilisés sont disponibles sur le lien suivant: Culture J 2

Autres documents: CJ Adolphe Crémieux CJ Edmond Fleg CJ Simone Veil CJ Simone Veil2 CJ Simone Weil

Bonne soirée à toutes et à tous…

Parler du Judaïsme libéral à nos enfants et autour de nous…Cours à Ganénou ce dimanche à 11h

Nous sommes fiers d’appartenir à un courant qui défend la conjonction de la tradition et de la modernité, qui milite pour l’égalité entre les femmes et les hommes, qui accueille chacun et chacune de façon ouverte et respectueuse. Nous apprécions le fait que nos offices soient en hébreu, mais également en français. Nous sommes heureux d’accueillir les parents non juifs des enfants qui célèbrent leur bar ou bat mitsva chez nous, d’inviter des personnes de toutes traditions religieuses à passer un moment avec nous pour l’un ou l’autre office « inter-identitaires », et de permettre à ceux qui le souhaitent d’explorer la possibilité de s’adjoindre au peuple juif.

Nous sommes conscients que toutes les synagogues ne fonctionnent pas de cette façon, mais savons-nous pourquoi? D’où les idées pratiquées au MJLF sont-elles issues? De quels questionnements? De quel type de décisions?

Adultes, parents, enfants, toutes ces questions nous importent, elles déterminent la façon dont nous nous situons dans le paysage global du judaïsme français.

Et elles nous permettent également de nous demander où nous en sommes et quelles valeurs nous transmettons à nos enfants, en adhérant à ce judaïsme libéral qui porte ces valeurs chères à nos cœurs.

Vous êtes tous invités à nous rejoindre pour un moment d’étude participative qui nous permettra d’approfondir nos réflexions sur notre identité ainsi que sur le judaïsme libéral.

 

Qui devons-nous devenir ?

Un article écrit à la rentrée pour le journal « L’Appel »…

Liberté juive

Je profite des vacances pour partager l’article que j’ai écrit pour le magazine l’appel à la rentrée. Bonne lecture.

Comment redéfinir notre identité et notre rapport au monde ?

La responsabilité collective de l’humanité est jugée en ce début d’année

Qu’est-ce que le judaïsme ? La question du « vrai israël » a agité les débuts de la chrétienté comme la naissance de l’Islam. Elle soulève d’ailleurs des remous au sein même du peuple juif. Mais il est trop réducteur de limiter la question à une revendication d’héritage. Le judaïsme n’est pas un objet défini mais un sujet en lui-même qui émerge sans cesse de la confrontation du peuple juif à l’histoire. Il n’est pas exact de dire que « le Judaïsme est la plus ancienne des trois religions monothéistes ». S’il est apparu antérieurement, sa forme actuelle est moderne au même titre que les formes modernes des autres religions.

Edmond Fleg s’exprime ainsi : « Israël n’est…

View original post 558 mots de plus

MéHina-EST, Un cours d’hébreu en 10 séances commence ce dimanche

Pour info, si vous souhaitez vous joindre à un programme d’hébreu accéléré… Kol Touv!

Devenir Juif, Devenir Juive

Chers amis, chères amies,

Comme promis voici les dates de la MéHina, le cours d’hébreu de préparation pour le cycle « re-devenir juif ».

Les cours auront lieu à la synagogue, au 24 rue du Surmelin, de 10h à 12h le dimanche (et de 20h à 22h pour les deux soirées complémentaires).

Nous commencerons de façon intensive pour ancrer rapidement les connaissances acquises avant de prendre un rythme hebdomadaire qui inscrira les acquis dans le moyen terme.

Dates des cours : dim 22 oct, mar 24 oct, jeu 26 oct, dim 5 nov, dim 19 nov, dim 26 nov, dim 3 dec, dim 10 dec, dim 17 dec, dim 7 janv

Nous travaillerons avec la méthode « Tiyoul béisrael », qui nous fera entrer rapidement dans l’hébreu moderne d’une façon ludique et efficace, pour nous ouvrir progressivement également l’hébreu biblique et l’hébreu des prières.

PAF: 180€ (+achat du livre 19 €) pour 10 séances…

View original post 2 mots de plus