Avancer en hébreu: Quelle méthode adopter?

L’hébreu est une langue très riche, qui peut être abordée de façons diverses.
Par ailleurs, nous avons tous nos priorités et notre façon particulière d’avancer.

Certains veulent pouvoir suivre les offices, d’autres veulent être capables de se débrouiller en Israël, ou encore la rigueur grammaticale, une approche de la littérature israélienne, la compréhension directe du sens réel des prières, de la Torah, ou des commentateurs.

Pour répondre à ces différents besoins, le MJLF propose des cours divers, à l’est comme à l’ouest de Paris, à Beaugrenelle (15e) comme à Surmelin (20e) ou à Ganénou (Nation). Pour avoir les informations concernant ces cours, vous pouvez contacter le secrétariat du MJLF aux coordonnées suivantes: 01 44 37 48 48 secretariat@mjlf.org.

Par ailleurs, nous développons depuis le début de l’année un petit programme nommé « Kidouch Ivrit » dont le but est de pratiquer la langue. Orienté sur l’hébreu parlé, ce programme s’adresse aux débutants qui cherchent une approche ludique ou aux plus avancés qui ont déjà suivi des cours plus formels et veulent mettre leurs connaissances en pratique. A travers des chants ou des articles, nous permettons à chacun de s’exprimer, à différents niveaux, avant de nous retrouver autour d’une petite collation . Pour voir l’actualité de cette activité, suivez ce lien.

Il est possible également de progresser en utilisant des ressources en ligne. Pour comprendre rapidement la spécificité de la langue et l’alphabet, on peut commencer par la méthode « l’hébreu facile », en s’aidant des vidéos dédiées sur youtube (cliquez sur ce lien) ainsi que des feuilles d’accompagnement à télécharger sur le site « devenir juif » (cliquez sur ce lien).

Vous pouvez également avancer en travaillant à partir du Hadashon, journal en hébreu facile (suivre ce lien), de différentes chaines youtube en particulier pour les enfants (suivre ce lien), ou de la télévision ou la radio israélienne (suivre ce lien).

Il existe de nombreuses autres ressources, bien évidemment, et je vous invite à partager vos expériences de ces activités dans les commentaires de cet article.

Yom Naim léKoulam, יום נעים וכל טוב

Publicités

L’hébreu est doux à votre bouche! Kidouch Ivrit 2 ce samedi

נד, נד, נד, נדbonjour ,

רד, עלה, עלה ורד

Vous vous souvenez de ces mots?

Si oui, tant mieux, sinon, tant pis!

Ce chabbat, après l’office, Kidouch amélioré avec pratique de l’hébreu parlé et chanté, pour les débutants, comme pour les avancés.

Apprendre en pratiquant, comme initiation ou comme approche complémentaire d’une étude formelle, ouvert à toutes et à tous, amenez des plats lactés (cacher, sans viande), pour que nous les partagions.

שבת שלום לכלם

 

Kidouch Ivrit 1 – Pour chanter encore…

Merci pour ce beau Kidouch Ivrit!
Nous avons pu échanger en hébreu, et apprendre quelques chants de différents niveaux.
Voici les chants que nous avons appris avec les débutants pour notre premier Kidouch Ivrit!

Notre prochain rendez-vous aura lieu le 3 décembre… En fin d’article quelques liens sympathiques pour réviser!

kidouch-ivrit-1

Pour réviser, voici quelques liens sympathiques:

Kidouch Ivrit! Parlons et chantons en hébreu ce samedi !

chQuelques minutes de fantaisie et de bonheur pour remettre à jour ou mettre en place des bases en hébreu. Il y aura des groupes de niveau, tout le monde est bienvenu, tous les niveaux et tous les âges!

Devenir Juif, Devenir Juive

kidouch-ivritOù ? MJLF-est, 24 rue du Surmelin, 75020 Paris
Quand ? Quelques Samedis par mois (15/10 ; 3/12 ; 25/2)
de 12h30 à 13h15 (environ)

L’hébreu est cette langue que nous aimons et que nous pratiquons trop peu. Les cours nous permettent d’apprendre cette belle langue, et beaucoup d’entre nous aimeraient également la pratiquer.
Le Kidouch est un moment de rencontre, et peut-être une occasion de nous parler dans une autre langue que le français, par exemple en hébreu. Cette expérience un peu particulière nous permettra de nous voir sous un angle un peu différent.
Les Pirké Avot nous enseignent que celui qui est timide n’apprend pas, pour avancer, il faut oser se lancer, sans prétention, les plus débutants sont donc les bienvenus. Les plus expérimentés également, qui pourront avoir deux plaisirs : celui de pratiquer entre eux, et celui d’accueillir les débutants.
Humblement, nous partagerons ensuite quelques chants (débutants)…

View original post 109 mots de plus