La synagogue et votre pédagogie…

En quoi la synagogue et les pratiques juives soutiennent-elles la transmission de vos valeurs à vos enfants?

Question importante s’il en est, que nous allons aborder dans quelques minutes, avec les membres de la synagogue, les parents du talmud torah, et tous ceux qui le souhaitent, à l’école Ganénou.

Voici quelques idées préalables qui ne seront que le commencement de nos réflexions!

Valeurs

  • tikoun olam,
  • aHrayout,
  • limoud,
  • ahavat hazoulat

Structuration du temps

  • Donner de la perspective au présent
  • Retour des fêtes

Socialisation, trouver un lieu où la partie juive de notre identité est « normale » :

  • Antisémitisme
  • Approche libre et contestataire
  • Lieu de respect

La synagogue

  • Moment familial / que peut-on y faire en famille ? (chanter, se dire de petites choses, s’interroger sur le texte, s’encourager à lire un texte en français ou en hébreu)
  • Utiliser la synagogue pour renforcer et colorer ce qu’on fait en famille
  • Moment intergénérationnel avec la famille
  • Moment de rencontre avec des « étrangers » (se raconter qui on aime bien parmi les gens, développer son sens de l’observation, parler de ses sentiments vis-à-vis des autres sans faire de lachon hara )
  • Moment d’étude de la responsabilité et de la contribution : se mettre en avant et prendre sa place devant tout le monde, se mettre en arrière et répondre aux bénédictions de la torah, à BaréHou et au Kadich, distribuer le pain du motsi

Playlist Youtube FLORIANE CHINSKY :

  1. invités Bar/Bat Mitsva : ledor vador, bareHou, ossé chalom, bénédictions de la torah
  2. erev shel yeladim
  3. Kesher
  4. Vidéo Hanouka etc…

Playlist Youtube MJLF :

  1. L’hébreu c’est facile – 10 vidéos pour apprendre à lire dans le sidour
  2. Sur un pied – 5mn de réflexions pour inspirer la table familiale

Pourim – réfléchir sur l’identité, sur l’affichage identitaire, sur les signes « ostentatoires » à la lumière du comportement de Mardoché, sur l’identité cachée à la lumière de ce que fait Esther, réfléchir aux différentes tactiques quand on est en difficulté.

  • Jouer à « se déguiser », mimer la colère, la méchanceté, la gentillesse, la naïveté etc… Apprendre à nommer tous ces sentiments et à les reconnaitre en soi, en tant que parents, autoriser ses enfants à les ressentir car c’est la seule façon pour eux d’apprendre à les orienter
  • Venir chanter les chansons à la synagogue
  • Lire la méguila ensemble en parallèle de la lecture synagogale…
  • Dire ensemble le plus fort possible les phrases prononcées par l’assemblée, etc…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s